Deux oreilles pour Fandiño et une pour Mora

El Cid Rouge et or Ivan Fandino Flamant rose et or David Mora Sang de toro et or Le Cid face à son premier réalisa des mises en suertes correctes. Faena ennuyeuse à cause d'un toro fuyard mais le torero de Salteras réussi à faire deux bonnes séries gauchères. Une estocade entière et engagée. Le Cid salue le public avec un air déçu.

El Cid, souriant, déploie son capote, pour faire un accueil par véronique au quatrième Jandilla. Au fil des passes, le sourire est de plus en plus grand sur le visage du Sevillan. Après un brindis au centre du ruedo gris, la muleta lancée, le Cid déplit son leurre avant de le prendre dans sa main gauche pour attendre, seul, son adversaire. Le toro donnant des coups de tête violent dans la cape du Cid, mais le torero est fier et ne veut pas perdre la face et fait des muletazos digne des dessins de Lopez Canito. Après trois tentatives avec l'acier, le visage se ferme un peu plus et la déception est grande chez le torero. Mais le public de Bilbao est bon et l'invite pour un salut, en guise de lot de consolation.

 Ivan Fandino accueilla doucement son toro par de belles véroniques avant de faire un début en statuaire sans bouger d'un poil. Une excellente faena réalisée par le torero basque malgré un toro un peu manso mais Ivan réussi à faire du spectacle. Que dire de plus à part que Fandino réalisa une faena impeccable qui restera dans les annales. Une oreille de poids pour le basque à la suite d'une estocade ou il a "mouillé les doigts" et rapide. Fandino déjà heureux d'avoir enlever une oreille à son premier adversaire tente bien de réitérer son exploit.

Ivan Fandino, mat de peau, visage heureux réalise sa faena à son habitude. Début au centre et cite de loin, et long muletazos. "Sison" se prête au jeu, car pour que la mayonnaise, il faut que tout les ingrédients soit à la même température, ce qu'est le cas du Jandilla et Fandino. Une estocade d'école et une mort imminente. Oreille que l'alguacilla partie la chercher dans le patio. Le grand Ivan, le sourire jusqu'aux oreilles, sort satisfait de cette corrida.

Difficile de passer après un grand torero qu'est Ivan Fandino. Mais c'est la dure tâche qui attendait David Mora. Début en fanfare par Mora avec deux largas, véroniques et médias. Que dire du tercio de banderilles de la part de "Puchi" qui salua par la même occasion. Faena avec style de la part de David Mora. Des débuts de séries de loin et de superbes muletazos. Une épée au trois quart concluante. Et une oreille tombe du palco.

Le niveau est haut, mais David ne va pas se laisser faire et début fortement avec des véroniques que l'ont souhaiterais en voir plus longtemps. Après une faena complète, le torero sort de ce magnifique combat déçu de ne pas avoir coupé une seconde oreille, ce qu'il l'aurait mis à égalité avec son ami Fandino.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Copyright : © Toros y Toreros 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site