Interview d'El Diego

1-7.jpg

Toros y Toreros : Bonjour Diego, tu as eu quelques contrats l'année dernière en novillada sans picadors, ça a même été l'année de tes débuts, comment as tu senti cette temporada ?

Diego : Pour moi sa a été une temporada très bonne, j'ai toréé au Portugal, à Jerez, Vergèze, Saint Gilles. Je me suis beaucoup régalé lors de cette temporada.

TYT : Tu as eu un contrat à Vergèze, Jerez de la Frontera et à Vila Franca ou tu as remporté le trophée du meilleur novillero de la Fédération Internationale des écoles taurines, comment as tu ressenti cela ?

Diego : Je me suis régalé lors de cette novillada à Vila Franca, je suis très content d'avoir remporté ce trophée, c'est surtout mon premier trophée en dehors de mon pays. 

 2-2-1.jpg

TYT :Est ce que pour ta deuxième année en novillada sans picadors tu espères avoir plus d'opportunités dans le Sud Ouest, en Espagne et au Portugal ? 

Diego : Oui j'espère avoir beaucoup plus d'opportunités dans le Sud Ouest comme à Dax ou à Bayonne ou je n'ai jamais eu l'occasion de toréer. En Espagne et au Portugal, j'espère également avoir plus d'opportunités.

TYT : Cet hiver est passé et maintenant tu te prépares intensément pour la temporada 2013. Comment te prépare-tu? As-tu eu beaucoup d'opportunité d'aller au campo t'entraîner ? 

Diego : Oui je m'entraîne beaucoup à l'école taurine, chez moi, je fais beaucoup de footing, de musculation, de sport. Je tiente beaucoup. Je toréer également beaucoup de salon.

 dscn1267.jpg

TYT : Que dois-tu améliorer dans ta tauromachie ?

Diego : Ce que je dois le plus améliorer c'est l'entrée a matar que j'ai travaillé beaucoup cette hiver à l'école taurine et chez moi avec le carreton.

TYT : As-tu des retours des aficionados par rapport à tes prestations ?

Diego : Oui beaucoup, Madame Dubois, la directrice de l'école taurine, Juan Villanueva, mon père, ma famille, mes amis et ceux qui s'occupent de l'école taurine Camille Martignon et tous ceux de Vergèze.

 el-diego-con-el-capote-1.jpg

TYT :Quelle fut la novillada ou tu t'es le plus régalé et celle ou tu as le plus de regret ?

Diego : Je me suis le plus régalé  au Portugal lorsque j'ai remporté le trophée, je me suis également régalé à Jerez mais avec plus de regret à cause de la défaillance à la mise à mort donc c'est là ou j'ai le plus de regret.

TYT : L'école taurine est une étape essentielle dans la vie d'un novillero, comment est la vie d'un novillero sans picador dans son école, la relation avec ses professeurs et ses compagnons ? 

Diego : J'ai une très bonne relation avec mes professeurs et les élèves, on s'entend bien. On s'entraîne beaucoup ensemble à l'école taurine bien sur mais également à l'extérieur. 

13-2.jpg 

TYT : Comment envisages-tu cette temporada ? 

Diego : J'ai envie de toréer beaucoup de novillada dans mon pays mais aussi en Espagne et au Portugal.

TYT : As-tu un apoderado ou plutôt des personnes qui t'aident ?

Diego : Je n'ai pas d'apoderado dit de ce nom mais plutôt des personnes qui m'aident, mon père, mon entraineur Juan Villanueva, Camille Martignon

 14.jpg

TYT : Quel regard portes-tu sur la tauromachie et l'aficion française ?

Diego : Je pense qu'elle est très bonne, je me régale de voir des novilladas, des corridas même si je ne les torée pas, c'est très important pour moi de les voirs, j'apprend. Et il y a un très bon public qui est éxigent mais c'est important.

TYT : Comment est née ta passion pour la tauromachie ?

Diego : Depuis tout petit car mon père ma amené très jeune aux arènes, à 8 ans j'avais déjà mon premier traje de campo, et j'ai intégré l'école de Saint Gilles ou je toréer des tientas puis à Beziers ou j'ai commencé à toréer des petits veaux avec mon premier professeur El San Gilen. Je me régalé puis j'ai intégré l'école taurine de Nîmes ou j'ai commencé a toreer des becerros et des novillos. 

7-1.jpg 

TYT : Que penses-tu des novillos du Sud Ouest ?

Diego : Les novillos sans picadors du Sud Ouest  sont très jolis,ils sont en pointes c'est très important  car dans le Sud Est ils sortent en peu coupés, mais c'est pas grave. Mais dans le Sud Ouest c'est plus important car ils sont en pointes donc il faut être bon mais il faut l'être devant tous types de novillos. Il faut montrer de ce qu'on est capable devant ces toros.

TYT : Que penses-tu des novilleros du Sud Ouest (Louis Husson, Jean Baptiste Molas, ...) et de Clemente qui va commencer en piquée ? 

Diego : Clemente c'est un très bon ami à moi, je suis très content pour lui et j'espère pouvoir toréer avec lui en novillada piquée ou même en corrida. Il est très gentil, je m'entraîne régulièrement avec lui, il me donne également beaucoup de conseils précieux. Avec Louis Husson, j'ai toréer deux concours, avec Kike j'ai toréer une tienta  et avec Jean Batiste Molas je n'ai jamais eu l'occasion de toréer avec lui. Je leurs souhaitent de se régaler et de triompher. 

 marco-y-yo.jpg

TYT : Quels toreros t'inspirent le plus ? 

Diego : J'aime beaucoup Morante de la Puebla et Javier Conde.

photo-15.jpg

TYT : Quels sont tes prochains contrats ?

Diego: Mes prochains contarts sont Vergèze samedi et dimanche, Saint Laurent d'Aigouze, Jerez et Almeria. J'en aurais d'autres mais cela sont très important pour en décrocher encore plus.

 10-4.jpg

TYT : Que peut -on te souhaiter pour cette temporada ?

Diego : On peut me souhaiter de sortir en triomphe de nombreuses fois, de couper des oreilles, que les toros sortent bien et que je me régale. 

TYT : Merci beaucoup et muchas suerte

Diego : Merci beaucoup à toi et au site, c'est gentil.

521517-475178599200024-758584065-n.jpg 

 

Propos recueilli par Anaïs Cazenave

Photos de : Joël Buravand

Lagartija Chica

El Relampago

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Copyright : © Toros y Toreros 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×